top of page
Rechercher
  • jseguret3

Supercalculateur Frontier : AMD au cœur du plus puissant ordinateur au monde

Dernière mise à jour : 4 mai 2023




Après deux années de domination du supercalculateur japonais Fugaku à base de puces ARM, l’architecture x86 reprend sa couronne, avec le premier supercalculateur exaflopique au monde. Ce n’est pas Intel qui propulse la machine, mais son concurrent AMD, tant du point de vue des CPU que des GPU.


Nous voici entrés dans l’ère exaflopique et c’est le laboratoire national d’Oak Ridge aux USA qui ouvre la marche, avec une machine baptisée Frontier. Dépendant du département à l’énergie américain et annoncé en 2019, Frontier met un terme à deux ans de domination de Fugaku, le supercalculateur japonais qui marquait la première incursion de l’architecture ARM à cette place. Frontier est un monstre de puissance qui vient de développer 1,1 exaflop de puissance, mais qui pourrait monter plus haut dans le futur (il est prévu pour développer jusqu’à 1,5 exaflop). Outre cette puissance inédite, il faut regarder au cœur de ses composants pour détecter une autre première : le choix d’AMD pour ses deux composants phares. AMD : la voie de la double compétence CPU et GPU Un supercalculateur moderne « classique » tire sa puissance de deux types de puces : le CPU (ou processeur central) et le GPU (processeur graphique). Et quand on regarde les statistiques du Top 500, la machine type repose sur des CPU Intel et des GPU Nvidia, les deux leaders de chacun de ces marchés. Ici, AMD réalise une première avec sa double maîtrise CPU et GPU. Une réussite qui met en lumière les enjeux du secteur… et les mouvements de ses concurrents. Champion des GPU, Nvidia a développé son premier CPU ARM hautes performances, « Grace », et Intel a fait l’inverse avec son GPU spécialisé dans le calcul, « Ponte Vecchio ».

Frontier : le double numéro 1 Initialement, les architectures x86 et ARM étaient définies comme suit : à x86 la puissance brute, à ARM l’efficacité énergétique. Si cela reste vrai en dessous d’un certain niveau de consommation électrique, ces différences qui tendent à disparaître avec des puces ARM avec plus de 144 cœurs, qui avalent des watts sans compter, et des puces x86 parfois plus efficaces. Comme ici, où le duo CPU/GPU d’AMD – EPYX Milan (5 nm) et Instinct MI250X (7 nm) – s’avère non seulement le plus puissant du monde en termes de performances pures (n°1 du Top 500) mais aussi le plus efficace énergétiquement (n°1 Green500).

Avec 52,23 gigaflops par watt, il enterre littéralement le numéro 1 du Green500, MN-3. Avec seulement 21,1 gigaflops par watt, le japonais se fait pulvériser par l’efficacité record de Frontier qui est capable de déployer 52,23 gigaflops par watt.


Outre le succès d’AMD, il faut aussi noter celui de HPE/Cray, aux commandes de la conception et de l’assemblage de cette machine hors normes. Il faut en effet un immense savoir-faire pour faire fonctionner de concert de la manière la plus efficace possible les milliers de processeurs du monstre.


Source : BRANCO, A. (2022). Supercalculateur Frontier : AMD au cœur du plus puissant ordinateur au monde. [online] 01net.com. Available at: https://www.01net.com/actualites/supercalculateur-frontier-amd-au-coeur-du-plus-puissant-ordinateur-au-monde-2056390.html [Accessed 7 Jun. 2022].

18 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

La fin de Microsoft Office

Microsoft Office, la suite bureautique la plus populaire au monde vit une transformation majeure. Microsoft prend la décision de la renommer. Après 30 années de bons et loyaux services, le nom Office

A quoi ressemblera la 5G+, qui nous attend vers 2025 ?

La 5G Advanced va être définie dans le courant de cette année. Elle promet un réseau plus efficace et moins énergivore avec un meilleur débit montant, une couverture étendue et un positionnement intér

Comentários


bottom of page